Démarche

La sexothérapie ou la psychothérapie, c’est une rencontre thérapeutique entre un sexologue clinicien et une personne qui exprime un désir de changement en vue d’un mieux-être.

Avant de consulter, il est toujours pertinent de faire un bilan médical afin d’identifier les causes physiques possibles.

En sexothérapie, on met l’accent sur la recherche d’une solution à une difficulté sexuelle responsable d’un désordre ou d’une souffrance. Elle a aussi pour but de favoriser le développement d’une sexualité plus satisfaisante et une meilleure santé sexuelle.

En psychothérapie, la démarche est la même, mais le but est de cibler les difficultés émotives, relationnelles ou comportementales.  Dans une démarche ou l’autre, le processus est rigoureux selon les étapes suivantes :

Évaluation

Cette étape initiale a pour but d’identifier adéquatement le ou les problèmes en tenant compte des facteurs biologiques, psychologiques, sociaux et culturels. Au cours de cette étape, vous présentez vos motifs de consultation et vos attentes. De mon côté, je recueille les informations pertinentes à l’évaluation et tente de comprendre l’origine du problème et les variables en cause.

Il est important d’établir une relation de confiance et voir si vous êtes confortable avec le service proposé. N’oubliez pas que vous aurez à révéler ce qu’il y a de plus intime en vous. En tout temps, je vous invite à communiquer ce qui vous aiderait à vous sentir à l’aise.

Cette première étape d’évaluation d’une durée variable d’environ une à quatre rencontres. Un bilan de la compréhension clinique est présenté et ainsi que le plan de traitement proposé, basé sur des méthodes scientifiquement et professionnellement reconnues.

Interventions

Cette étape a pour but de favoriser des changements significatifs dans le fonctionnement cognitif, émotionnel, comportemental et dans son système interpersonnel. Cela peut se faire en suscitant des changements de comportements, d’émotions ou d’habitudes, en aidant la personne à trouver des réponses à ses questions, à faire des choix difficiles, à comprendre et/ou à mieux vivre une situation difficile. Comme la psychothérapie cognitive-comportementale se veut interactive et efficace, elle est habituellement brève (entre une et 15 séances); elle peut durer plus longtemps selon le besoin.

Maintien

En tout dernier lieu, quand les symptômes et les motifs de thérapie ne seront plus présents, nous faisons une évaluation de la démarche et des résultats obtenus. Nous formulons es stratégies pour favoriser le maintien des acquis thérapeutiques. C’est ici que s’arrête la thérapie et là où se poursuit de manière autonome et indépendante votre croissance personnelle et relationnelle.