LA PROFESSION

La profession de sexologue fait partie du système professionnel québécois depuis 2013. Au Québec, le titre de sexologue est réservé. L’Ordre professionnel des sexologues du Québec a pour mission d’assurer la protection du public. Le champ d’exercice de la profession de sexologue est libellé comme suit :

Évaluer le comportement et le développement sexuels de la personne, déterminer, recommander et effectuer des interventions et des traitements dans le but de favoriser un meilleur équilibre sexuel chez l’être humain en interaction avec son environnement.

Elle implique un travail clinique, donc le sexologue clinicien est également un psychothérapeute. En effet, le travail sexothérapeutique se fonde sur des connaissances théoriques et sur des méthodes d’intervention reconnues qui permettent d’évaluer le développement sexuel de la personne, émettre un diagnostic et effectué le traitement approprié.

En ce qui a trait au traitement de psychothérapie pour toutes les autres problématiques non sexuelles, il offre les mêmes garanties de compétence que les psychologues, médecins et détenteurs de permis.

 

La marque distinctive des sexologues

Le sexologue évalue le comportement et le développement sexuels de la personne, lesquels constituent les objets d’étude et d’interventions de la profession. Cette personne peut être un individu, un couple, une famille, un groupe ou une collectivité.

Le sexologue intervient afin d’améliorer, de maintenir et de rétablir la santé sexuelle des personnes. Les interventions du sexologue comprennent également la détermination d’un plan d’intervention dont il assure la mise en œuvre seul ou au sein d’une équipe multidisciplinaire et interdisciplinaire, ou encore en collaboration avec d’autres partenaires.

 

L’essentiel de la pratique psycho-sexologiques

La finalité de la pratique du sexologue vise à favoriser un meilleur équilibre sexuel chez l’être humain en interaction avec son environnement. Ses interventions visent l’amélioration, le maintien ou le rétablissement de la santé sexuelle.  En effet, lorsque la santé sexuelle est détériorée, un nouvel équilibre est à réinstaurer et le sexologue dispose à cet égard d’un ensemble d’interventions et de traitements qu’il peut déterminer, recommander ou appliquer.

Sous réserve de détenir une attestation de formation pris en application du paragraphe o de l’article 94 du Code des professions, délivrée par son ordre professionnel, le sexologue intervient également en évaluant les troubles sexuels.